google-site-verification=4t9jvqaEvHdV0kPWt9qgOK7YnyeMBIBbUCYkyssmwIg BROYAGE | Aide du Chrétien au Développement | Bénin

SUCCES 2018

Déjà

3 broyeurS

Encore un problème humanitaire

C'est impensable pour les populations rurales noyées dans la pauvreté en Afrique et principalement dans plusieurs zones reculées du Bénin d'avoir un jour les machines appelées broyeurs dans leurs localités pour leurs besoins. Pour cela, ils sont obligés de parcourir près de10 km environ à pieds pour pulvériser leurs végétaux. Par exemple, le maïs, le haricot et le riz pulvérisés sont très utilisés ici à Aplahoué pour faire les pâtes et les gâteaux. Les habitants, surtout les femmes parcourent plus de 20 km à pied pour trouver les broyeurs.

Une rentabilité hors normes !!

Cette activité consiste non seulement à broyer et pulvériser les végétaux naturels et les vendre plus chers mais aussi facilite leur vente tous les jours pour générer des revenus spectaculaires. Ces broyeurs de végétaux sont dirigés par trois ouvriers. Très rapidement le lieu de travail de ces machines constitue un lieu de commerce car les grands commerçants, les revendeurs, les services traiteurs des motels et hôtels, les bonnes dames viennent acheter les végétaux mis en poudre ou non pour leurs besoins divers. Cette petite activité très rémunératrice a augmenté les bénéfices nets de 152€ à 1520€ par mois à plusieurs entrepreneurs d'Afrique de l'Ouest.

Une activité réservée aux bienfaiteurs actifs

Cette activité est associée à l'activité stockage et conservation des végétaux naturels

Cette activité permet d'augmenter considérablement les bénéfices d'un bienfaiteur, il faut donc en préliminaire participer à nos activités d'élevage et de stockage de végétaux pour pouvoir bénéficier des avantages du broyage.

Un bienfaiteur doit avoir préalablement :

- démarré au moins 3 éleveurs et

- posséder au moins 700€ de végétaux encore actifs (moins de 12 mois)

L'achat d'une ou plusieurs parts d'un broyeur valide une location pour 20 ans !!

Le montant total pour l'installation et la location d'un broyeur s'élève à 2800€, un broyeur est divisible en 4 parts de 700€ chacune mais l'achat des 4 parts conditionne la date de mise en route du broyeur. 

Le stockage de végétaux naturels génère 50% de bénéfices par an

Grâce au broyage, vous pouvez quintupler (x5) ces bénéfices annuels !!!

Cas particulier de la première année d'exploitation du broyeur : Les bénéfices seront calculés sur des tranches de 700€ cumulables mensuellement jusqu'à hauteur du montant de végétaux achetés.

Le paiement

1/ Conditions

Pour l'obtention des bénéfices, le bienfaiteur doit respecter 2 conditions :

 

- Démarrer au moins 1 éleveur chaque 12 mois

- Toujours être en possession d'au moins 700€ de végétaux toujours actifs

2/ Mensualisation

Après une installation qui durera environ 45 jours, le paiement des gains débutera après 1 mois de commerce, mensuellement à raison de :

- 4.17% du montant de végétaux actifs pour 1 part de broyeur pendant 20 ans, soit 50%/an de bénéfices supplémentaires

- 8.34% du montant de végétaux actifs pour 2 parts de broyeur pendant 20 ans, soit 100%/an de bénéfices supplémentaires

- 12.51% du montant de végétaux actifs pour 3 parts de broyeur pendant 20 ans, soit 150%/an de bénéfices supplémentaires

- 16.68% du montant de végétaux actifs pour 4 parts de broyeur pendant 20 ans, soit 200%/an de bénéfices supplémentaires

Ce qui signifie bien que ces gains s'ajoutent à ceux de l'activité Stockage !!!!

Exemple ci-contre =================================================>

Exemple pour le cas particulier de la première année :

Si vous possédez 4500€ de végétaux actifs (maximum)

Le 1er mois, vous touchez 16,68% de 700€, le 2ème mois vous touchez 16,68% de 1400€, le 3ème mois vous touchez 16,68% de 2100€, le 4ème mois vous touchez 16,68% de 2800€, ...., le 7ème mois vous touchez 16,68% de 4500€

Créé par Cathy VALLES

Tél. Bénin  +22967030660 ou  +22965594385

Tél. France  +33(0)658486939

Retrouvez nous :

APLAHOUE/ Aflantan, maison dalohoun Rue RNIE 04, Rep du Bénin

Ecrivez nous :

Suivez nous :