google-site-verification=4t9jvqaEvHdV0kPWt9qgOK7YnyeMBIBbUCYkyssmwIg Aide du Chrétien au Développement - Notre projet

Ce projet se base sur deux activités principales à savoir : l’élevage des animaux d’espèces naturelles et le stockage de végétaux naturels (sans OGM). Après deux ans d’expérience chez deux chrétiens béninois, chaque huit mois ces activités ont donné des rendements spectaculaires.

Ceci démontre une aventure rassurée et profitable du projet, si ces activités sont octroyées à un bon nombre d'éleveurs.

ACTIVITE D’ELEVAGE

Il s’agit d’acheter de très jeunes animaux naturels, donc avec peu d'argent et de les mettre à la disposition des adhérents qui sont chargés de les élever de façon naturelle. Et après une période de huit mois, à l'âge adulte, nous revendons les mâles pour générer des bénéfices importants, compte tenu de la rareté de ces produits sur le marché. Des partenariats ont déjà été négociés auprès de partenaires pour l'achat et la vente de ces animaux (hôtels, restaurants, ...).C'est ACD-ONG qui s'occupe de l'achat et de la vente des animaux.

Cette activité permet d'obtenir des bénéfices à VIE

ACTIVITE DE STOCKAGE

Il s'agit d'acheter des produits végétaux naturels (céréales) lors de la période de récolte puis de les conserver en les stockant dans plusieurs magasins. Ces végétaux naturels serviront à fournir la nourriture pour les animaux et en période de pénurie, les excédants seront revendus avec une excellente marge auprès de nos partenaires. Cette marge ne rentrera pas dans le calcul des bénéfices à partager. Elle sera utilisée pour la trésorerie de la société et ses frais de fonctionnement.

 

Cependant pour initier cette activité, les bienfaiteurs recevront 150% de leurs achats de végétaux en 1 an.

LE COÛT ET LES REVENUS

​Un cheptel (160€) + les avantages sociaux dont l'assurance pour l'éleveur (16€), les fournitures scolaires pour chaque enfant du foyer et les cadeaux de Noël (24€) ont été estimé à 200€ soit 120 000 Francs CFA par nouvel adhérent (éleveur).

La vente, 8 mois plus tard, de tous les mâles du cheptel permet d'obtenir une excellente rentabilité (voir tableaux ci-dessous). Après avoir retenu 40% des ventes pour l'achat des bêtes de la saison suivante et le paiement des assurances et fournitures scolaires, le bénéfice restant sera partagé comme suit :

- Eleveur       : 40%

- Investisseur : 32%

- Société        : 28% pour couvrir les frais de fonctionnement (Vaccination, Frais administratifs, frais bancaires, gestion du site, paiement des superviseurs et de leurs frais de déplacement, ...) 

De Mars 2015 à Octobre 2015

J'ai confié en 2015, 10 petits Porcs et 2 petites truies. 12 petits coqs et 4 petites poules et 3 chèvres respectivement à deux personnes pour que les revenus qui seront partagés leurs serviront d’améliorer un tout petit peu leurs conditions socio-économiques. Les femelles sont destinées à renforcer la population et les mâles sont destinés à être vendus après une durée de 8 mois. Ainsi le bénéfice réalisé en fin de saison des deux années consécutives (car nous avons pris du retard lors de la phase de test) chez une seule personne se présente dans les tableaux ci-dessous :

De Janvier 2016 à Aout 2016

Pour la seconde saison, 40% ont été prélevé des ventes pour la croissance du cheptel puis les 2 éleveurs ont eu leur 40% des bénéfices partagés pour le paiement de leur travail et ainsi ils avaient le cheptel suivant  :

Du 26 Janvier 2017 au 16 Septembre 2017 - Eleveur Samuel DAVI

Pour la troisième saison, les éleveurs ayant donné leur quota maximum d'élevage et le nombre de femelles ayant beaucoup augmenté, le nombre de mâles à acheter diminue, il restera donc de la trésorerie sur les 40% prélevés afin que l'ONG puisse démarrer de nouveaux éleveurs. Dans cet exemple ce sera : 193,67-119,50 = 74,17 cependant pour cette 3ème saison l'ONG décide avec cette trésorerie, de tester différentes races en fonction des résultats de naissance, de mortalité et de bénéfices de ventes. Voici les résultats non représentatifs de la 3ème saison de la phase de test SANS AUCUNE vente des naissances (car beaucoup de femelles sont encore en gestation) :

REPRODUCTION

Pour augmenter la résistance et la reproduction par rapport à ces tableaux, nous avons sélectionné les races vernaculaires suivantes (en Adja) :

- Espèce porcine : C'est la race " Djihomou " qui signifie "capable de faire beaucoup d'enfants" - entre 7 et 12 petits par portée

- Espèce caprine : C'est la race " Gbogboègnui " 

- Espèce volaille  : C'est la race " Adohi " qui signifie "qui donne des enfants blancs et en grand nombre"

L'éleveur peut choisir d'autres espèces d'animaux de ferme, exemple le mouton, tant qu'il reste dans le budget de 160€ 

SOURCE DU PROJET

A la fin des activités menées en 2016, les rendements et les avantages des deux travailleurs ont stimulés un grand nombre de chrétiens à demander l’octroi de cette activité. En effet, on enregistre dans la session (donc l’église est divisée en assemblées, en sessions, en régions sur toute l’étendue du territoire national) plus de 50 demandeurs actuellement (mars et avril 2017) qui montrent leur volonté à travailler avec le projet en plus des deux débutants ; ce qui fait près de 52 demandeurs enregistrés. Mais dans le mois de mai 2017, au moment où d’autres chrétiens des autres églises ont entendus que des choses pareilles et merveilleuses arrivent, le nombre de demandeurs a augmenté de façon inédite. Vu cet engouement, l’idée de création d’une organisation non gouvernementale pour offrir une activité complémentaire aux chrétiens ruraux d’une part et d’autre part pour les aider à profiter des aides leur permettant d’améliorer leur statut socio-économique a vu le jour, associé à l’activité de stockage. C’est ainsi qu’est né le projet Aide du Chrétien au Développement. Il est créé le 20 mars 2017 à Cotonou (la capitale économique du pays) par la coopération de Mr Sévérin DALOHOUN avec Mme Catherine VALLES et a pour objectif d’améliorer les conditions de vie au sein de la communauté chrétienne pour rendre perceptible la richesse du DIEU TOUT-PUISSANT. Ce projet, à titre rémunérateur et ceci gagnant-gagnant, vise à créer des richesses à VIE. Les activités à mener consistent principalement à élever dans sa maison des animaux de son choix, les mâles en forte proportion, et les femelles en faible proportion, pour que les mâles soient vendus au bout des 8 mois.

PROJET

Créé par Cathy VALLES

Tél. Bénin  +22967030660 ou  +22965594385

Tél. France  +33(0)658486939

Retrouvez nous :

APLAHOUE/ Aflantan, maison dalohoun Rue RNIE 04, Rep du Bénin

Ecrivez nous :

Suivez nous :